Identité visuelle

Marquez votre territoire
Confucius a dit “Une image vaut mille mots”. Chez Arcange, on est plus que d’accord avec le monsieur, et à chaque projet, on vous aide à vous présenter sous votre meilleur jour en public, et ce, en toutes circonstances.

En ce monde inondé de marques et de logos, nos yeux n’ont de cesse d’être sollicités par des symboles, des signes, des typographies, réclamant notre attention. Très difficile pour une nouvelle marque de se faire une place de choix dans cet océan graphique… Disons-le franchement, on frôle la “logotomie”.

Un logo vite fait et c’est parti ?

Bien qu’il soit essentiel d’avoir un logo, cela ne suffit pas. Il faut que chaque support émis par votre marque fasse partie d’un tout. C’est pour cela que l’on parlera plus largement d’identité visuelle. Créer un univers avec ses propres codes afin de marquer son territoire et en conquérir d’autres, il est bien question de cela ici. Lorsque l’on crée ou que l’on refond une identité visuelle, il est important de penser aux diverses formes qu’elle peut revêtir et aux multiples applications possibles et imaginables (papeterie, packaging, affichage publicitaire, site web, vidéo, textile,…).

Et la charte graphique dans tout ça ?

Attention, on ne parle pas ici de Chartres… On ne parle pas non plus de “chatte graphique”, même si nous sommes parfois d’humeur féline.
Une charte graphique, donc, c’est juste un mode d’emploi de votre matériel graphique identitaire (houlà, les gros mots !). Dans ce document seront rassemblés les codes couleurs, les typographies utilisées, ainsi que les usages permis ou interdits (“do’s and don’ts”). Il peut également y avoir des éléments plus techniques, comme des gabarits, des systèmes de mise en page, ….
Bref, des règles !

“Me, Myself and I”

Il est très important pour une marque de faire savoir / ressentir au public, et ce, dès le premier coup d’œil, ce qu’elle veut véhiculer. Quel message ? Quelle promesse ? Quelles valeurs ? Aussi, même si cela peut vous paraître un peu louche à première lecture, un logo qui vous ressemble (comprenez “votre marque”) n’est pas nécessairement un logo qui vous ressemble (comprenez “vous, à titre personnel”)… C’est pourquoi il est important de discerner vos goûts persos de l’objectif principal. Votre logo doit être en accord avec le ton que vous emploierez pour communiquer avec votre public. C’est donc ce dernier, et non vous-même que vous devrez convaincre et séduire.

Ok, c’est bien gentil tout ça, mais quel ton employer ?
Que mettre en avant ? …

Parce qu’il est parfois difficile d’avoir du recul sur sa propre activité, Arcange est là pour travailler avec vous sur l’analyse de votre marque. On commencera par faire connaissance avec vous, ainsi qu’avec votre secteur d’activité. On analysera la concurrence et les codes en vigueur dans votre milieu pour les utiliser à votre avantage. Ensuite il s’agira de définir la cible et de choisir le ton à adopter. Quand on parle de “ton”, on parle aussi bien de codes visuels que de ligne éditoriale, mais on n’ira pas plus loin ici, car on lorgne sur la stratégie…
Bref, pour faire simple, et même si ça peut paraître anecdotique, on évitera par exemple de capitaliser sur une combinaison rouge/vert si on s’adresse à des personnes souffrant de daltonisme.

Tous ces choix cruciaux, ces parti-pris, ne doivent pas être déconnectés du travail mené en amont. La forme doit répondre au fond, et chaque choix esthétique doit faire sens.
Capter l’essence même de l’identité de votre marque, c’est le défi que nous nous lançons à chaque fois, afin de retranscrire votre message de manière unique, cohérente et reconnaissable.